Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 08:00

Elle en parle si bien....

Il y a une semaine, ses mots, au réveil, sont venus se coller sur tout ce que je remâchais depuis quelques jours déjà (des années en fait!), sur le malaise qui s'amplifiait, sur les nuits de mauvais sommeil à imaginer les possibilités.

Le rdv était pris, à cette vitesse là, le naufrage n'était pas loin...L'éviter.

Mettre mes mots sur ses maux, faire entendre la différence, la sienne. Et rencontrer une écoute, voir que la personne est prête à comprendre et à aménager pour chacun.

Repartir le coeur allégé, de l'espoir plein la tête...

Puis constater qu'à côté, en fait c'est celui-là qui a besoin de nous puissance +++,  parce qu'il n'a plus envie de rien, qu'il n'est plus que l'ombre de lui-même, qu'il pleure pour tout et rien et que la dépression qu'il a connu il y a 3 ans repointe le bout de son nez...

M'être fait le serment un jour de cet automne là, que je ferai tout pour que plus jamais un de mes enfants ne prononce de mots terribles et ne souffre au point de souhaiter ne jamais avoir exister, ne plus jamais en voir un se faire mal physiquement pour ne plus souffrir à l'intérieur.

L'avoir oublier cette dépression parce que c'était dur, parce que la vie est plus belle et légère sans elle!
Sournoise, elle se tapît, et quand on la sent rôder, elle a déjà bien avancé...
Eviter le grand plongeon, soutenir, épauler, avancer, motiver, aider à grandir, aider à gagner sur soi.

Trouver des solutions, là ici maintenant, tout de suite, sans l'aide dont on bénéficie en France parce que l'enjeu est de taille: sa souffrance.

Chercher le collège qui l'accueillera au mieux et saura l'accompagner, lui redonner l'envie conjointement à nos efforts, aux siens.
Qui saura aussi gérer le harcèlement des élèves, parce qu'il n'y a pas d'autre mot...parce qu'il ne sait pas, n'a jamais su, ne veut pas n'a jamais voulu tout accepter pour être accepter.
Parce que le respect des différences, c'est aussi à l'adulte qui encadre de l'insufler.

Ce matin, visite de l'American school, où j'y suis allée franco: j'ai brossé un portrait réaliste, non idéalisé du personnage histoire de voir ce qu'ils avaient dans le ventre.
Ils sont prêts à relever le défi et le pire c'est que lui aussi alors que les cours sont uniquement en English of course.
Petit groupe de 10-12 élèves, quasiment du cours individuel, une envie chez eux de prendre l'enfant en compte dans sa globalité et dans son individualité.
Et prêt à l'accueillir une semaine à l'essai afin de prendre notre décision sur autre chose que juste des blablas.
Mais niveau financier....ouillle!!! Parce que mine de rien ça fait très mal, et qu'il n'est pas enfant unique.

Lundi, j'irai voir l'Ecole internationale qui, elle dispense ses cours en français pour entendre ce qu'ils me proposent.

Je pensais les montée au créneau terminées et je m'aperçois que non, il n'en est rien.
Ca n'est pas la première et ça ne sera pas la dernière.
Marre de voir souffrir mes gamins parce qu'ils ne sont pas dans le moule, le fameux moule!

Ca doit être décousu, confus...tout comme le sont mes pensées à ce sujet.
Trouver une solution parce qu'il le faut!

une maman qui cherche aussi le mode d'emploi
comme Lana, Aurélie, Emma, laurence, Céline, flo, Sophie, Claire
et tant d'autres...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

silo 15/10/2007 00:21


Blandine, c'est exactement ce que tu décris qui est notre lot!merci d'être passée de Nouméa au Togo ;)plein de pensées aussi à vous et à bientôtTu sais Alix, je pense qu'à 5 enfants aussi si je veux ne rien voir, je ne vois rien...je l'ai remballé plusieurs fois!Même à 2 enfants, si je prends mon cas...les signaux n'ont pas été vus, mais bon autre époque aussi ;)je lui souhaite de bien s'en sortir ;)

Alix 11/10/2007 00:21


tiens moi c'était moi ce genre d'enfant quand j'étais gamine... mais à 9 enfants... tu n'as pas la place de te faire remarquer, tous les signaux que tu envoies passent inaperçus, ou quand c'est le cas, on te dit "arrête tes conneries, j'ai pas le temps, tu vas très bien, fais un effort"... à force, on arrête les signaux, mais dedans, ouh la la, c'est en chantier, et crois moi... maintenant, ça l'est encore.ton garçon va donc très bien s'en sortir, je pense, puisque sa famille fait tout pour ça. il pourra très bien trouver des sens à tout ça et se construire pour être bien.sinon, demande à la sainte vierge !

Blandine 11/10/2007 00:21


j'ai 4 enfants et le p'tit dernier, 11 ans, est très très spécial (différent, atypique, particulier, etc...). Je sais ce qu'est le parcours du combattant et je me surprend à trouver encore la force d'avancer, innover, composer, organiser, inventer, adapter...c'est ça l'amour et la foi. Vous n'en n'êtes pas dépourvue et je suis sûre que votre amour maternel et votre unité familiale feront le reste, et même des miracles. Je suis avec vous, pense à vous et prie pour vous.(je suis une copine de nathalie de "a l'autre bout du monde" et c'est comme ça que j'ai atterri sur votre blog). Plein d'affectueuses pensées à partager en famille

silo 09/10/2007 00:21


Barbara de Lomé, t'es une amie en or!!! sans Valérie et toi, je ne sais pas comment j'aurai fait une fois de plus!et là, tu m'as faite mourir de rire!!!bisous et à demain ;)

barbara de Lomé! 09/10/2007 00:21


je ne vais jamais sur ton blog parce que j'ai la chance de te voir presque chaques jours, de partager avec toi de bons et forts moments et c'est un vrai bonheur.Je te découvre d'une autre façon sur ton blog, et cela m'émeut au plus haut point.Je sais pourquoi tes enfants sont aussi beaux, j'ai vu tes photos petite!!!Tu sais où appeler en cas de besoin, sans oublier Valérie que j'adore aussi.Bises amicales ma grande. Barbara " de Lomé "!!!!!

silo 04/10/2007 00:21


t'es un ange Ggb!Andrée, je sais que tes pensées ne sont pas loin et les miennes sont aussi avec toi et tes cartons ;)Léocadie, merci de tes contacts pour l'école américaine...en fait on a opté pour l'international même si l'esprit de l'américaine me plaisait davantage: mais trop peu d'heures de matières scientifiques...et là ça a fait pencher la balance ;)un grand merci Peggy pour ce soutien et la rentrée s'est plutôt bien passée alors...je vous prépare un post succint pour demain Aurelia...;)merci de passer et repasser!!

Aurelia 04/10/2007 00:21


... quelles sont les impressions de ton grand après cette première journée? Bises! (j'ai pensé fort à vous ce matin!!!)

peggy 04/10/2007 00:21


coucou silo, à ton post si émouvant, que je comprend pour savoir que l'école est tout sauf un lieu qui aide les enfants qui ne s'y plaisent pas, je répond - tardivement- avec tout mon soutien!je sais que tu entoures tes enfants de tant d'amour qu'ils ont déjà cette chance, même si, comme tu le dis, la dépression est un mal sournois!je t'embrasse et espère que cette rentrée prendra un tournant favorable

Léocadie 04/10/2007 00:21


Je viens de lire ton post, il ya qq jours que je ne m'étais pas promener sur ton blog et donc j'ignorais tout cela, les souffrances de ton fils, tes interrogations et tes recherches de solution. JE sais qu'en plus à Lomé tout doit te paraitre plus difficile moins d'aide et d'écoutequ'en France. Maaike (copine Holandaise) a aussi lu ton blog et ton histoire l'a touché, elle comprend bien, elle a aussi 4 enfants avec lesquelles elle va de pays en pays... elle devarit t'écrire pour l'école américaine, elle ,elle a vraiment adoré l'esprit, ses enfants aussi ils me l'ont dit.j'espère que vous trouverz la solution , c'est vrai que le coté financier est important mais que ne ferait on pour un enfant?

andrée 04/10/2007 00:21


je pense fort à toi, à vous, mais hélas, à peine le temps d'écrire quelques petits mots en passant... vivement du temps pour moi, un jou peut-être... bises

Ggb 03/10/2007 00:21


Je croise fort les doigts pour la "rentrée" de Clément demain...Pleins de pensées pour vous 2Bises

silo 03/10/2007 00:21


aurelia, on ne sera pas trop de 2 à croiser les doigts! ;)merci!

Aurelia 03/10/2007 00:21


Je penserai fort à ton Loulou jeudi matin. Je lui souhaite beaucoup de belles expériences dans cette nouvelle école, qu'elle soit une respiration et le début de l'appaisement (je penserai à toi aussi of course!). Bises!

silo 03/10/2007 00:21


petro, on est en route vers les solutions, un appel aussi à la personne qui nous a aidé la 1ère fois...un sourire hier soir.un début d'ouverture ;)Aurélie, école internationale jeudi matin: début des cours!marie&co, ;)marie truc, c'est ce qui bouffe le plus ce qui leur arrive à eux!la tourterelle, merci d'y croire si fort!!!

la tourterelle 03/10/2007 00:21


Fais toi confiance chère Silo tu es une mère formidable! Tu vas y arriver, vous allez y arriver!

marmotte007 02/10/2007 00:21


J'espère de tout coeur que vous trouverez une solution pour ton loulou. Ce n'est jamais évident d'avoir un enfant hors norme (nous même, pour d'autres raisons, nous commençons à sentir les limites d'un système où les enfants doivent toujours "péter la forme" alors que le mien, y a des jours avec et des jours sans, comme hier, où j'ai sagement encaissé les réflexions de l'instit...).J'imagine sans mal que là où vous êtes la situation se complique. Tu fais ton possible pour ton loulou, c'est énorme. Certes c'est notre rôle de parent, mais quand même...Bon courage.

Anne-Cha 02/10/2007 00:21


N'ayant pas encore d'enfants je ne peux te dire qu'un mot... Courage!

cherryaddicted 02/10/2007 00:21


J'hésite à laisser un com' passe et repasse sur ce post très touchant - pas vraiment de mots, juste des pensées sincères pour toi pour lui, pour que vous veniez à bout de ses maux...

cielo moon 02/10/2007 00:21


Je ne sais pas trop quoi te dire Silo... La souffrance de son enfant est sans aucun doute la pire pour un parent. Et le voir souffrir pour ses différences, ce qui le rend unique est insuportable. J'espère qu'ensemble vous trouverez la solution, la clef de son épanouissement.Bises.

MarieTruc 02/10/2007 00:21


Dur tout ça.... quand je me projette qques années en avant et que j'imagine les pbms que mes enfants pourront rencontrer ça me glace le sang... agir comme tu le fais, avec tout ton amour et ton instinct de maman louve/lionne... c'est le mieux que tu puisses faire ! bon courage ! vraiment !

marie 02/10/2007 00:21


des bises tendres....

Aurélie 02/10/2007 00:21


Des nouvelles de l'école Américaine??PLEINES DE PENSEES TENDRESAurélie

Petro 02/10/2007 00:21


Silo, j'espère que vous trouverez une voie pour que lui trouve sa voie... Notre Simon nous a fait une dépression, lourde, profonde, sans doute tapie depuis des années, l'hiver dernier... Des gens formidables l'ont pris en main, il va mieux, il s'épanouit de nouveau... Je vous souhaite de rencontrer très vite ceux qui sauront, avec vous, aider votre fils... Et puis d'autres l'ont dit, mais nous les parents ne ressortons pas indemnes non plus.. trouvez des relais, pour parler, hurler, pleurer, sourire... mais ne restez pas seuls.Bien amicalement...

silo 02/10/2007 00:21


Je sais marii et ne t'inquiète pas! mais pour la thérapie, ça me semble un peu compromis sur place c'est ça le hic ;)Ursula, t'es un ange!Shantti, c'est vrai que tu connais tout ça et tu as trouvé une solution, on en avait parlé une fois.Je ne me sens pas moi sur la voie de la désco et en plus au niveau scientifique....niveau primaire, pourquoi pas? littéraire aussi mais là ???!!!non vraiment, il en sait beaucoup trop pour moi, j'en arriverai à prendre des cours auprès de lui ;)merci d'être passée ;)la visite à l'école internationale est assez positive...une rentrée jeudi?

mariiram 02/10/2007 00:21


je suis maladroite dans mes commentaires en ce moment, j'arrive pas à mettre les mots justes.et après coup, je regrette qu'on ne puisse pas éditer ;o)En bref, je m'emmêle les pinceaux!J'espère que vous allez vous en sortir.Quitte à rempiler en thérapie au besoin, on n'a jamais vraiment fini... et ça aide quand même bien

Shantti 02/10/2007 00:21


Très absente de la blogo pour raison de santé et recentrage justement sur les enfants, crois moi, tes mots me touchent.Bcp de souvenirs...Pour nous 4 ans de desco, et meme si ce n'est pas l'option idéale, mais ça ça n'existe pas de toutes façons, meme si tant de choses restent incertaines, ne plus avoir tout "ça" (harcellement, depression, agression, malheur, racket etc) à subir, c'est ce qui me motive.La vie est bien assez dure, si cette tangente là nous épargne un peu, quelques années ....Je te souhaite bcp de courage. J'éspère que tu vas vite trouver la structure qui lui permettra de mieux se sentir. Nos enfants ne sont pas tous équipés de la meme manière, pas facile de savoir ce qui passera ou pas, pour l'un ou l'autre..Je t'embrasse.

Ursula 02/10/2007 00:21


comme tu dois souffrir avec lui, je pense fort à toije t'embrasse

mariiram 02/10/2007 00:21


oui ça c'est sûr^^C'est juste que vous me manquez en fait ;-)

silo 02/10/2007 00:21


c'est clair Marii que les kms n'aident pas...mais bon il nous faut faire avec ;)la baronneC, comme toi, "de l'amour, des cris parfois (trop), des larmes et le ventre qui serre dès que j'y pense un peu trop..."Faut vraiment qu'on se voit à Noël, je dis!Valoupette, oui déterminés c'est bien le mot!Simplement déco, oui c'est bien la chaine entière qui du coup souffre...merci pour ta visite ;)la Truffe, je te mail ;)Noumeanath, il est rop bas pour se défendre et puis ici il faut voir les baraques qu'il y a !!!!jamais facile de se sentir raillé et j'espère oui que comme le tien il va trouver quelques vrais amis ;)Cielo, cherry, Anne-cha, merci de vos mots.Marmotte, "sagement encaissé les réflexions de l'instit"...tout est dit, parfois on ne peut pas faire autrement, trouver la force de réagir n'est pas toujours facile et ça me rapelle de bien mauvais souvenirs...Alors bon courage à toi aussi ;)Christine, pareil ici, 2 ans de psy pour lui, un an pour moi parce que trop de répercussion, trop mal....On ne ressort pas indemne de la dépression de son enfant, surtt quand l'enfant qui est en nous ressort!je pensais sincèrement que tout cela était loin, je ne me suis pas assez méfiée...merci pour ton témoignagekarine, tous ces enfants si jeunes et déjà avec des mots terribles: ça me révolte! ils ne devraient être que dans l'insouciance....je ne suis pas sûre encore que le choix de l'école américaine soit le hoix final...à suivre ;)

karine 02/10/2007 00:21


Comment ne pas être émue jusqu'au larmes en lisant tes mots, tous ces commentaires, quand on est une maman à l'écoute de ses enfants ?Je n'oublierai jamais le soir où ma fille m'a dit qu'elle voulait mourir, ses larmes à répétition, sa souffrance intérieure qu'elle n'arrivait pas toujours à extérioriser, c'était l'année dernière, elle avait 7 ans, résultat de notre déménagement (on a quitté la seule maison qu'elle avait connu), de son changement d'école...Mille pensées positives pour Toi, Lui et toute la famille qui vous entoure, j'espère que le choix que vous faites portera ses fruits... Il est courageux au fond de lui pour suivre tous les cours en anglais, preuve qu'il se bat aussi contre ce mal ! Affecteusement.

  • : Siloblog
  • Siloblog
  • : un jour des aiguilles, du liberty, des papillons, je suis tombée dans la marmite....
  • Contact

en bref...

parce que la copie ça va un moment et parce que ses mots m'ont soutenue et me soutiendront encore, et en soutiendront d'autres...merci caroline.

"On ne s'offre pas une barrette avec un papillon, une poupée, un modèle, ou un aimant! On s'offre une idée, une fabrication artisanale, un rêve...
Vos productions artisanales, continuez-les et proposez-les à celles qui les aiment et les respectent. 
Et laissez les pâles copies et les vulgaires imitations à ceux qui ont juste besoin de s'attacher les cheveux, ou de faire "comme si que..."
Personnellement, je ne veux pas d'un truc copié made in China, je veux l'objet pensé et précieux qui sort de vos doigts et de vos ateliers.
les merdouilles pompées-volées, non merci!"

caroline G.C 

 

bouton 365

 

 

Nuages--bouton

 

Sophie-Bisenius-Photographie-Banniere-FACEBOOK.jpg

 

 

la plus belle collection de liberty chez stragier

 

 

 

 

vidéos tricot/crochet

 

citronille

 

nils & happy to see you

 

mise en page by Lavande

 

bannière et logo by fred et bilus