Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 08:00

Julie toujours à la recherche d'un logement pour le mois de mars...

parce que ça use forcément de ne pas savoir où dormir demain....

parce que la mairie n'a toujours pas bougé malgré les mails, malgré les promesses....décevant.

parce qu'un temps de retard pour elle et ses enfants, c'est toujours un temps de trop.

Julie cherche une sous-location d'un mois ou plus dans le 18ème ou arrondissements limitrophes, tout type de logement n'exédant pas 700 euros.

merci pour elle de prendre contact via son blog: un temps de retard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ms 08/03/2009 00:40


Je pensais naivement que cela allait mieux, étant restée sur sa recherche d'appart à acheter. Je n'ai malheureusement pas de solution à offrir. Mais cela en dit long sur les promesses et engagements politiciens.

silo 08/03/2009 00:40


* andrée, dommage qu'elle n'ai pas voulu pousser plus loin à la première lettre.

* titsev, elle refuse de se mettre en avant....

* ellemme, je compte là dessus ;)

* naline, je lui souhaite, je la sens à bout....et on le serait à moins?

* martinem, oui je comprends, même si ça complique les choses effectivement.

* rachel, un peu oui (

* helenem, oui c'est vrai pourquoi faire un précédent? compliqué tout ça!

* marii, ben si. et c'est dommage.

* Elsa, le buzz, s'il avait marché aurait aussi prouvé bien des choses....
on en paralit justement hier de son désir de ne pas changer de quartier, tu sais les difficultés à trouver une place en crèche, comme ça en cours d'année, voire même en début?
j'espère aussi que quelqun aura une solution dans le parc privé.

Elsa 08/03/2009 00:40


Je garde une oreille tendue au cas où j'entendrais parler d'une possible solution.
Mais au delà de ça, je m'interroge : je crois que si le buzz qui s'est créé à son propos avait abouti à mettre son dossier au dessus de la pile, au détriment de toutes celles et ceux qui ont autant besoin qu'elle d'être logés et qui attendent depuis plus longtemps encore, j'en aurais été choquée.
Et j'avoue qu'en tant que mère de famille, je ne comprends pas son choix : dans son budget, elle pourrait se loger convenablement en proche banlieue. Cela l'obligerait à changer ses enfants d'école et de crèche, soit, mais le prix n'est pas énorme en contrepartie d'un foyer stable.
J'espère pour elle et pour ses enfants qu'à défaut d'un logement social dans un délai décent, quelqu'un de généreux pourra lui proposer un logement dans ses prix dans le parc privé.

mariiram 08/03/2009 00:40


oh ben c'est dommage, je n'avais pas suivi la "fin"

helenem 07/03/2009 00:40


pfff... c'est vrai que c'est tellement, tellement décourageant...
Pas de logements, trop de listes d'attente (il faut + de 10 ans d'attente sur paris), trop de situations d'urgence, trop d'impuissance,... et pas l'envie sûrement de "créer un précédent"... pourquoi aider une famille et pas 10 ? 100 ? 1000 ?... et pourquoi pas commencer par une puis 10, puis 100, puis... ?

rachel 07/03/2009 00:40


oui...c'etait trop facile...comme d'hab!

Martinem 07/03/2009 00:40


Je crois qu'en plus elle est dans un des quartiers à problémes multiples, mais on comprend aussi qu'elle ne veuille pas descolariser ses enfants d'une école qui est un repère

Pourvu qu'elle puisse avoir son concours

naline 07/03/2009 00:40


Merci pour ce rappel.
Et une fois de plus, des promesses politiciennes et électoralistes non tenues ?
Souhaitons-lui de trouver rapidement une solution.

Ellemme 07/03/2009 00:40


Tu fais bien de nous rappeler que ce n'est pas réglé, il y a peut-être quelqu'un qui peut faire quelque-chose, parmi tes lectrices..

Titsev 07/03/2009 00:40


Je me demandais justement ce matin où elle en était après avoir vu un appel à témoin pour l'émission les Maternelles (sur les enfants sans toits si jamais tu veux lui en parler, elle voudra peut etre témoigner...)
Je trouve cela triste ces pseudos promesses politiques et après l'oubli...

Bises ensoleillées

andrée 07/03/2009 00:40


moi aussi j'ai lu son billet et comptais bien en parler à nouveau, on se sent bien impuissant finalement à faire bouger certaines choses (rien à voir mais quand même un peu, je viens d'adhérer à greenpeace et je pense de plus en plus aux pressions que peuvent exercer ceux qui veulent bien se regrouper et agir en groupe contre l'establishment qu'il soit politique, institutionnel ou industriel, à mon avis la seule façon de faire bouger les choses dans bien des domaines)

silo 07/03/2009 00:40


* marii, c'est surtt que Julie n'a pas voulu qu'on poursuive plus en avant l'action. elle aurait pu aller plus loin si elle l'avait voulu.

mariiram 07/03/2009 00:40


ça m'étonnait franchement .. ça avait l'air "un peu trop" facile.
quand on voit le nombre de personnes dans sa situation, si ça se savait qu'un mouvement bloguesque permettait d'accélérer les choses, les institutions seraient mal.

  • : Siloblog
  • Siloblog
  • : un jour des aiguilles, du liberty, des papillons, je suis tombée dans la marmite....
  • Contact

en bref...

parce que la copie ça va un moment et parce que ses mots m'ont soutenue et me soutiendront encore, et en soutiendront d'autres...merci caroline.

"On ne s'offre pas une barrette avec un papillon, une poupée, un modèle, ou un aimant! On s'offre une idée, une fabrication artisanale, un rêve...
Vos productions artisanales, continuez-les et proposez-les à celles qui les aiment et les respectent. 
Et laissez les pâles copies et les vulgaires imitations à ceux qui ont juste besoin de s'attacher les cheveux, ou de faire "comme si que..."
Personnellement, je ne veux pas d'un truc copié made in China, je veux l'objet pensé et précieux qui sort de vos doigts et de vos ateliers.
les merdouilles pompées-volées, non merci!"

caroline G.C 

 

bouton 365

 

 

Nuages--bouton

 

Sophie-Bisenius-Photographie-Banniere-FACEBOOK.jpg

 

 

la plus belle collection de liberty chez stragier

 

 

 

 

vidéos tricot/crochet

 

citronille

 

nils & happy to see you

 

mise en page by Lavande

 

bannière et logo by fred et bilus