Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 08:00

Miss Zethétic nous l'a jeté en réflexion: OSER.

On le prend en bouche, on l'apprivoise, on le fait tourner comme une friandise puis il s'empare de votre esprit...des idées, des envies surgissent au fil des jours: un point de départ.

On se surprend à se demander "est ce qu'en fait j'ai osé dans ma vie? " et "qu'est ce que j'ai osé?"
En fait pas grand chose à première vue...
Et puis en creusant, me viennent à l'esprit des réflexions qu'on a pu me faire sur mes choix de vie.
Et là je me rends compte que finalement rien de plus subjectif que les audaces. Ce que l'une a osé, ce qui lui a demandé des efforts, un travail...n'est aux yeux de l'autre rien de bien osé.

Qu'est ce qui dans ma vie parait oser?
tout quitter pour aller vivre dans le sud-ouest, sans boulot ni pour l'un, ni pour l'autre, juste mariés et attendant notre premier enfant...(enfin ça on l'a su après avoir pris notre décision, le savoir avant aurait peut-être tout changé!)
vivre à mi-temps avec mon amoureux pendant 8 ans....
avoir 5 enfants...
partir vivre en Afrique...

oui mais voilà moi, ça ne me parait pas oser en fait: une dose d'inconscience, le fait de savoir que ces décisions sont prises à 2...mais moi perso, je n'ai rien osé.

Alors oser, ça serait quoi en fait?

En fait j'ai bien l'impression que ce que j'ai osé c'est depuis peu: oser m'approcher de ce que je suis tout au fond, oser m'écouter, oser laisser parler mes mains, mes yeux...

TouT Silo! en fait.
Parce que c'est ma décision, poussée parce que reculant, mais personne ne pouvait le décider à ma place, me jeter et OSER penser que mes bidouilles pourraient plaire ...
Un point de départ, pour oser approcher celle que je suis en fait, celle que je suis réellement, celle que je ne connais pas complètement, mais qui est là depuis si longtemps et que je sens...

Alors les mots se promènent, tracent des petits sentiers, parfois je jette un caillou blanc pour retrouver mon chemin dans ce dédale...parce que oser, c'est tellement de petites choses insignifiantes pour tant et si importantes pour moi.
M'écouter....briser la carapace.

Oser, c'est aussi ça: écrire des mots juste pour moi, juste pour les poser, les sortir de ma tête et appuyer sur "publier"
Ne pas réfléchir davantage et hop!

Edit: je sens qu'à la lecture de vos commentaires, ce billet pourra évoluer en fonction de vos réflexions et de ce que cela induit chez moi.

je vous ai répondu dans les com parce que c'est vraiment passionnant!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

porcelaine 06/09/2007 00:07


pour moi oser c'est dire les choses qu'on ressent spontanément, comme un enfant, avec innocence, en oubliant le formatage du monde adulte. C'est dire ce qui nous vient à l'esprit même si ça peine l'autre, même si ça bouleverse l'autre, même si on se sent un peu "honteux", un peu "timide" de le dire. C'est dire ce qu'on dirait si l'autre n'avait plus que quelques minutes à vivre ou qu'on ait soi-même si peu à vivre devant soi...

marie 07/06/2007 00:07


Je gamberge, j'hésite, je virevolte, je m'interroge, j'y vais j'y vais pas? Peut être encore un peu de patience, apprendre encore un peu auprès de voustoutes bloggeuses et créatrices de talents et O-S-E-R me lancer moi aussi dans cette aventure! Merci SILO pour dire tout haut ce que l'on pense tout bas!

Margote 06/06/2007 00:07


Toute chamboulée par les comm que je viens de relire, les réponses et ton post, Silo, enfin je trouve la force d'y laisser ma pensée.Oser aller contre l'avis des autres, des proches, leur montrer de quoi on est capable, prendre des risques pour se retrouver, être SOI et pas celle que les autres ont dans les yeux et l'esprit. Comme tu le dis, une histoire de confiance en soi, "ne pas s'occuper du regard des autres", des pressions en tout genre et surtout croire en SOI...Oser est dans mon coeur, dans ma tête, et oui, j'oserai à nouveau bientôt."Je ne suis rien,jamais je ne serai rien,Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde"Fernando PESSOAMerci SILO pour cette merveilleuse réflexion!

sophie 04/06/2007 00:07


Un lundi matin un peu comme tous les matins...sauf que je viens de lire avec avidité tous vos com sur ce thème si délicat...Je me retrouve dans les mots de certaines d'entre vous et j'en suis émue. Mon interprétation personnelle d'"oser" est de faire fi du regard des autres, être soi, se révéler...c'est aussi prendre des riques tout en essayant d'en mesurer la portée. Je sens que je vais m'égarer sur le clavier... Et pourtant, je "n'ose pas" me dévoiler sur mon blog, ce n'est que du bonheur de parcourir les vôtres pendant des heures...échanges, idées, créations, liens d'amitié tout n'est qu'enthousiasme et me donne des ailes...Merci à vous toutes d'"oser" écrire, photographier, faire partager, peut-être qu'à mon tour, j'oserai...

cannelle 03/06/2007 00:07


Il y a 50 ans ma mère a osé partir à 10000 km pour rejoindre celui qui allait être son mari. Elle a aussi osé épouser un homme de couleur, et elle a osé avoir cinq enfants. Ils ont osé nous trimbaler dans d'autes pays. Tout cela m'a donné un certaine force. Il y a 15 ans, mon mari osait me choisir contre l'avis de sa famille. Il y a trois ans arrivait notre petit bonhomme venu du bout du monde.. Ca c'est pour le plus osé. Dans mon histoire nous avons tous osé un jour braver les interdits, les on dit, l'inconnu.. Et nous avons tous fait un choix avec notre coeur. Si mamère n'avait pas fait ces 10000 km, je ne serais pas là. S'ils ne nous avaient amenés dans d'autres pays (en Afrique) nous n'aurions pas connu encore plus de différence. Tout cela a été très riche. Si mon mari n'avait pas osé, notre petite famille n'existerait pas. Nous avons osé parce que nous étions sûrs de notre choix et deux pour le porter. Nous avons toujours respecté les idées des autres même si ce ne sont pas les notres. Pour oser, il faut semble t il être convaincu, en accord avec soi même (et son conjoint quand ça le concerne), et respectueux des autres...Voilà Silo... Tu me rappeles ma mère à quelques choses près quand même.. Mais à l'autre bout du monde ave cinq enfants c'est déjà le bonheur (enfin pour nous c'était ça).

girmette 03/06/2007 00:07


Ce mot m'a toujours beaucoup plus. Et bizarrement le verbe "oser" me colle systématiquement une boule dans l'estomac... Il me rappelle certainement ce que je n'ai jamais osé faire et ce que je n'ose toujours pas aujourd'hui. Des semaines que je cogite dans ma tête, que je doute et que, soyons honnête, j'ai peur. D'échouer surtout, d'être ridicule un peu aussi. J'ai la chance d'avoir trouvé un amour qui me pousse. Sans relache. Silo, tes mots sonnent tellement juste et arrive toujours à point nommé. ** MERCI **

silo 03/06/2007 00:07


Elise, fais le si tu te sens prête ...Babydoll, clair! c'est un dépassement oui ;)enfin pour moi hein !Albine c'est bien à cause de l'extérieur qu'il est difficile d'être soi...Sblabl', je crois qu'il y a un moment où chacune ose davantage selon où la vie nous mène...Est ce lié dans ton cas à l'expatriation aussi comme en parle La truffe et peaudane?j'aimerai bien ton point de vue là dessus...Melle zonzon, merci!Adelap, je me suis longtemps cachée...mais marre!!!Karen, alors mieux qu'un forum?? !!c'est vrai que c'est riche et que ça regonfle et aide à poursuivre ou commencer selon où on en est.je suis 100% d'accord avec toi la Tourterelle, les 2 sont si intimement liés!et t'as vu je bosse dessus ;))Malili, ben oui c'est lié et j'ai beaucoup de mal à être dans le présent.Mle Rose, lis et relis et tu me diras ;)Casa, c'est subjectif pour une grande part quand tu lis quand même: chacune réagissant selon son histoire, où effectivement les réactions extérieures ont toutes leur place!Il me semble que j'ai toujours été celle qui n'ose pas, par timidité et les autres ont peut-être renforcé ce sentiment.Inemoha, pas les mots mais tu fais ce qu'il faut pour ;))ta dernière phrase me touche beaucoup !

Inemoha 03/06/2007 00:07


je n'ai pas les mots.Pas encore.En revanche, je te reconnais.

Casa dolce Casa 03/06/2007 00:07


Je suis revenue, pour lire toutes les réponses... ;)Je dirai juste qu'oser ouvre de multiples possibilités et bien plus variés que lorsque l'on n'ose pas. Et que la différence entre les "on ose" et les "on n'ose pas" c'est peut etre la réaction que les autres ont eu lorsque l'on a osé. Si par exemple, on a osé quelque chose et que les autres ont trouvé ça nul ou ont fait des remarques désagréables, forcément on s'est pris une claque et on n'ose plus. Ce n'est donc pas que subjectif, mais aussi le monde extérieur qui fait que l'on n'ose ou pas.Ai je été claire, je ne dois pas etre encore bien réveillée!!! : ) bisouscasa

la tourterelle 02/06/2007 00:07


...alors j'ose, je sors de ma réserve habituelle pour me livrer (oh...un tout petit peu!)J'aime beaucoup ton billet et aussi les derniers mots de Capo "oser reconnaître ce que l'on est..." Pour moi c'est intimement lié à la confiance en SOI...alors je suis sur le chemin ...;-)))Merci à toi, à Capo et aux autres pour cet intense billet!

karen 02/06/2007 00:07


j'ai tout lu, c'est vraiment chouette et tellement mieux qu'un forum... merci à toi silo et à vous toutes ça me regonfle à bloc ! biz les sister's

adelap 02/06/2007 00:07


moi… je n'ose rien je me cache, de peur…!!!!

melle zonzon 02/06/2007 00:07


Très beau texte et très beaux commentaires... Oser est certainement le plus difficile, quelle que soit la signification que ce mot prend pour nous... et pour moi comme beaucoup, effectivement oser relève plus d'oser être soi En tout cas, merci d'oser être ToutSilo-si-beau!

SBlabl' 02/06/2007 00:07


Je ne le sais que trop ! Je suis dans une phase " j'ose plus " !

Albine de Flore 02/06/2007 00:07


Tout comme Artway, je pense qu'oser c'est "être" soi, "devenir" soi, "rester" soi, "préserver" soi... et c'est ce qui est le plus difficile, à cause de tout plein d'entraves extérieures !

silo 02/06/2007 00:07


Flo, ah le regard de l'autre...tu pointes du doigt le pb!!!Mais pourquoi l'envisage-t-on toujours négatif!!Peaudane, oui je pense qu'elle a raison Capo: à partir du moment où tu t'aimes c'est plus facile...d'oser!Je suis assez d'accord avec toi aussi sur le fait de se laisser porter..mais là l'expatriation, c'est moi qui ait dit "oui": j'étais au bout du bout, je ne pouvais plus gérer les enfants seule, j'étais au fond du fond de moi-même l'an dernier quand j'ai donné le feu vert...c'est sûrement aussi pour ça que j'avance, mais je ne l'ai pas fait seule, je suis allée voir une psy, seule je ne m'en sortais plus.Dans mon cas, mes yeux se sont donc ouverts avant l'expat...qui renforce peut-être un peu.proche en tout cas, c'est sûr ;)Alix/clo bravo de le faire si jeune!Flo du désert, il en sort au final plus de positif que de négatif... ;)la truffe, pour moi oser demande une dose audace, alors que pour l'expat, j'ai dit oui avec un sentiment d'abandon...donc je n'ai pas cette sensation d'avoir oséCassa, comme toi j'en ai lâché des mains, par peur...c'est fou ce décalage entre ceux qui osent et ne se posent pas de question et ceux qui n'osent pas.le principal c'est d'avancer chacun à son rythme et ravie que tu ais osé aussi!!!Isa.Zaboo, effectivement ce que tu as osé faire: chapeau! et au final, tu te sens libre...quelle bonheur pour toi!je trouve ça génial de prendre sa vie en main alors qu'elle est toute tracée...pour la robe, la curiosité est à son comble!!!Galet&galette, heureusement qu'il y en existe des comme toi qui osent: ça montre que tout est possible!Claicile, ETRE...tout un programme à suivre, une finalité pour moi ;)Véronique, je l'espère aussi...à un moment ne plus réfléchir: foncer.Tous tes mots poppy sur ton adolescence...sont miens. que de souffrance et je n'ai pas eu la chance de rencontrer plus tôt le déclencheur!et quel déclencheur dans ton cas!!!Tu es très claire et tu devrais oser lâcher tes mots plus souvent!!!ps: autant hâte que toi!Izatsu, oui pour la relation entre voyage physique et voyage intérieur, même s'il a été initié bien avant...un complément pour moi ;)Alors une fois tout lu?Ne te sens pas seule Telle, au contraire!!!On a bseoin de lire des mots tels que les tiens...pour avancer encore!merci à toi pour ce que tu es ;)Merci SBlab', si tu savais comme il m'en coûte de cliquer dans certains cas... ;)))Audrey, oui le papillon n'est pas un hasard du tout...perspicace!libre, oui de plus en plus ;)))sur le même chemin alors ?!!!la Châtaigne...je comprends ce que tu dis.un chemin au fil des pages ;)Andrée, forcément il y a de l'intime dès que les mots sortent...et c'est hyper riche parce que ce qui en découle ce sont vos mots, je me livre mais c'est à double sens: l'échange est là, présent...indispensable.Le chemin comme toi, e le suis aussi depuis trèèès longtemps du coup il est moins raide, plus familier...Cathulu, merci et oui de l'inconscience beaucoup, beaucoup!!!

babydoll 02/06/2007 00:07


Oser?? c'est se surprendre ...!!!!!...bizz Silo et très bon WE....et bonne fête...

Elise 02/06/2007 00:07


Quel billet !!! Merci ma Silo pour tes mots et pour tous ceux qui les ont suivis... le commentaire d'Artway est celui qui me parle le plus mais tous les autres résonnent aussi au plus profond de moi et tout cela me donne envie de le faire enfin, ce premier pas !!!

cathulu 02/06/2007 00:07


Superbe texte Silo, pour oser,il faut une bonne dose d'inconscience parfois mais savoir aussi poursuivre en assumant les conséquences.

andrée 02/06/2007 00:07


Je me souviens il y a de nombreux mois de ce questionnaire où l'on se demandait si les blogs étaient des journaux intimes... non bien sûr disait les unes et les autres, pourtant... ce n'est pas la première fois que je le constate, c'est quand on ouvre son coeur, sa tête, quand on livre un peu de nous-même que l'écho est fort et profond, c'est là que les unes, les autres viennent à leur tour ouvrir un peu plus leur porte... c'est oser aussi, arrêter de se cacher même si l'on est maladroite et que l'on cherche les mots... c'est aussi comme tu le fais se montrer à travers le regard que l'on porte sur la vie, le monde qui nous entoure. Tout Silo ! n'a jamais eu autant d'échos, et je le suis depuis longtemps maintenant ce chemin que tu parcours ici... encore, encore...

La Châtaigne 02/06/2007 00:07


Je te rejoins complètement : La Châtaigne est ce que j'ai fait de plus personnel et de plus "osé" depuis bien longtemps... et ça m'a permis de retrouver goût à tant d'autres choses que je croyais ne plus être "pour moi" !

@grippine 02/06/2007 00:07


Oser...ou sortir de ta chrysalide, transformée, mue, et prendre ton envol...tu vois, tes papillons, c'était de toute évidence un signe...Oser... ça ne se fait pas du jour au lendemain...ça demande réflexion, maturité...à un moment, on est face au mur...C'est maintenant, ou jamais...certain(e)s se lancent, d'autres hésitent, mais un jour ou l'autre, tout le monde finit par s'assumer et oser...à sa manière.Je suis en plein dans cette phase...et qu'est ce qu'on se sent libérée...d'avoir pu oser!

SBlabl' 02/06/2007 00:07


"Te" evidemment !

SBlabl' 02/06/2007 00:07


Oser, tout simplement.Admirative ... j'aime qd tu le livres !!!

telle 02/06/2007 00:07


Silo, si tu savais comme j'aime quand tu te livres avec un si grande authenticité, toute en retenue et en simplicité. J'ai beaucoup aimé aussi les commentaires de Flo et de Poppyrose. Contrairement à beaucoup, moi il faudrait que je cherche ce que je n'ai pas osé. J'ai eu une période de doutes, d'inquiétude face à l'image que je donnais aux autres et puis pfuiiiit, soudain, tout s'est envolé (en l'espace d'un an peut-être) et je ne vois vraiment pas ce que je n'ose pas. Je crosiq ue j'ai trop peur de passer à côté de choses intéressantes, de personnes captivantes... que je me lance, quitte à me ridiculiser mais au moins, je suis ridicule et sans regrets. Disons que mes hésitations relèvent de l'affection que je porte aux miens : je ne veux pas qu'il subissent mes audaces.Bon, ben du coup, je me sens bien seule...Je t'embrasse fort fort fort.

izatju 02/06/2007 00:07


tout ce que vous avez fait à deux tu l'a voulu aussi donc tu l'as osé, tu aurais pu reculer... mais le fait de partir au Togo va te faire réaliser un des plus grand changement interieur, celui qui ne concerne que toi et toi, les voyages physiques renvoient au voyage interieur, la distance fait voler en éclats barrières, conventions et autres carcans, tu deviens toi et tu l'acceptes, tu oses etre enfin celle que tu es, voilà et ça tout le monde ne l'ose pas...(je n'ai pas lu tous les postes, j'ai pas voulue etre influencée mais je vais m'y atteler)

poppyrose 02/06/2007 00:07


ton billet me retourne , me remue , m'interpelle ... et me parle !c'est aussi flo qui décrit parfaitement ce que je ressens... "s'affranchir du regard de l'autre sur soi " ... OSER ....j'étais tellement nulle en français , rédaction , dissertation à l'école ...que même maintenant j'ai du mal à exprimer mes sentiments et trouver les mots qui conviennent ! ce douloureux sentiment de ma jeunesse, de doute permanent , de ne pas me sentir à l'aise où que ce soit , de me sentir ridicule dans n'importe quelle situation , d'être maladivement timide et introvertie ... et un jour la rencontre avec un copain et un moteur de voiture ...m'a propulsée dans un monde nouveau où je me suis éclatée , révélée ... ce jour là j'ai OSE ...comme quelqu'un qui ferait du théatre pour vaincre sa timidité ...la compétition à haut niveau m'a permis d'exploser , de devenir moi même, enfin...et aujourd'hui je suis certaine d'une chose , je n'en serais pas là aujourd'hui si je n'avais pas pris ce chemin là bien osé il faut le dire pour une fille ... la disparition de mon papa y a été aussi pour quelque chose ...il m'aimait c'est sûr mais ne me permettait pas (sans le vouloir ) d'oser ...je ne lui en veux pas ou presque ! c'est curieux enfant , je n'osais jamais ...je ne trouvais pas de miroir pour me renvoyer une belle image de moi ... je ne sais si aujourd'hui je l'ai trouvé pourtant je n'ai plus peur d'oser ...j'ai juste besoin d'un starter parfois !oh ma Silo ...merci pour cette jolie réflexion sur moi même ...merci aussi pour le partage que tu proposes ...tous les commentaires ci dessus sont riches d'enseignements ...et qu'il est doux de retrouver ces jolis mots que je croyais perdus il y a quelques semaines ! je ne suis pas sûre d'avoir été très claire ...mais je suis contente d'avoir au moins osé ecrire quelques mots!take care ...and see you soon ;-))) youpi tralalère.

Véronique 02/06/2007 00:07


Oser ... Accepter de risquer ??? Pas encore tout à fait prête. Bientôt, j'espère.

Mle Rose 02/06/2007 00:07


Chère Silo, il va falloir que je prenne du temps, que je relise et relise ton billet si profond et qui me fera poser des questions...

malili 02/06/2007 00:07


Le ver ose se poser sur l'arbre pour s'y nicher et attendre!Le ver grossit dans son cocon !Un jour il ose sortir de sa chrysalide !Pour oser devenir un magnifique papillon!Nous avons tous cela en nous !Mais oser c'est prendre des riques!C'est savoir être soi sans jamais se perdre! Eviter de se prendre trop la tête et de vivre simplement l'instant prêsent!oser c'est prendre un chemin sans savoir ou il mène et faire confiance à notre providence!Bon chemin à toutes et à toi Silo!!C'est bien d'oser tout en restant soi-même!biz

  • : Siloblog
  • Siloblog
  • : un jour des aiguilles, du liberty, des papillons, je suis tombée dans la marmite....
  • Contact

en bref...

parce que la copie ça va un moment et parce que ses mots m'ont soutenue et me soutiendront encore, et en soutiendront d'autres...merci caroline.

"On ne s'offre pas une barrette avec un papillon, une poupée, un modèle, ou un aimant! On s'offre une idée, une fabrication artisanale, un rêve...
Vos productions artisanales, continuez-les et proposez-les à celles qui les aiment et les respectent. 
Et laissez les pâles copies et les vulgaires imitations à ceux qui ont juste besoin de s'attacher les cheveux, ou de faire "comme si que..."
Personnellement, je ne veux pas d'un truc copié made in China, je veux l'objet pensé et précieux qui sort de vos doigts et de vos ateliers.
les merdouilles pompées-volées, non merci!"

caroline G.C 

 

bouton 365

 

 

Nuages--bouton

 

Sophie-Bisenius-Photographie-Banniere-FACEBOOK.jpg

 

 

la plus belle collection de liberty chez stragier

 

 

 

 

vidéos tricot/crochet

 

citronille

 

nils & happy to see you

 

mise en page by Lavande

 

bannière et logo by fred et bilus