Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 08:00

Je suis dans l'avion,
le bruit des moteurs,
il s'arrache à la terre,
s'élance dans les airs
et je sens au fond de moi
une faille s'ouvrir.

J'en ai rêvé, j'en ai eu besoin,
une nécessité.
M'éloigner d'eux,
les fuir.
Fuir leurs bruits, leurs disputes,
leurs présences parfois même,
leurs pleurs et leurs silences parfois lourds.

Les fuir et retrouver celle qui au fond a besoin d'air, d'espace,
de silence, de vide.
4 jours pleins sans....

Au moment où l'avion s'arrache au sol,
le déchirement me cloue.
Au moment où il s'élance, un grand cri silencieux,
le manque d'air.
Les lumières scintillent là-bas en bas,
Si vite, si loin...
Mon coeur se brouille
Déjà si loin, déjà trop loin de moi.

Je ne suis qu'une mère qui se déchire en plein vol
parce que malgré le "over", mon coeur est resté accroché aux petites lumières, si loin, si bas déjà.

                                          entre Lomé et Dakar - 11 mars 2008

valerie, je n'ai pas pris le verre de rhum préconisé, je précise.

Alex, je sens que c'est un billet où tu ne vas pas tout suivre....passe directement à demain!!!

Parce que sur le coup, ça a été très dur, mais qu'ensuite j'ai savouré le temps même passé à toute vitesse, et les moments de lecture sans être dérangée, au soleil comme quand j'avais 25 ans....2 bouquins avalés et que c'est bon!!! Du silence plein la tête pour mieux m'évader....

Et la joie du retour, de retrouver des petits bras, des petits cous chauds et pour les plus grands, moins de calins mais beaucoup de discussions sur Dakar!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pielline 12/04/2008 00:50


En te lisant, je me vois envahie par mes enfants. Quelque fois ne les supportant plus car ne me laissant pas trop d'espace vital.Je veux être avec eux mais aussi sans eux. Mais, je ne réussis pas encore à trouver le moment où il faut dire stop, je veux être seule avec moi-même, avec mes rêves.Un peu de distance et ensuite tout redevient chaleureux.

Carole 21/03/2008 00:50


Quelle plume ! Tout maman s'y retrouve, toute lectrice aussi...

La Truffe 2 ! 21/03/2008 00:50


superbe prose....comme je dois être vilaine moi car ce n'est qu'au 4ième jour que mon coeur se déchire !! le vol est toujours superbe, lui !!

ConstanceV 20/03/2008 00:50


Si joliment mis en mots! Et c'est vrai, le coeur et le besoin d'une mère ne disent pas toujours la même chose.

co de contes 20/03/2008 00:50


de tout coeur avec toi...je te comprends bien sur...je t'embrasse...j'aurai bien moi aussi pris cet avion...

kkoeur 20/03/2008 00:50


La larme a l'oeil je lis tes mots, si justes, si compréhensibles, si vrais, si natures... Je vous imaginerais presk, dans le fin fond de ma petite tête... Des émotions fortes tu nous fait vivre entres les qq lignes de ton blog heureux, merci Silo, continue, c'est merveilleux...

laure 20/03/2008 00:50


hé, hé!!!! je découvre cette dualité.

lilouka 20/03/2008 00:50


Oh oui , je vois bien ce dont tu parles ...

yubee 20/03/2008 00:50


c'est tres touchant ce que tu as écris.Je comprends que cela puisse etre pesant mais on les aimant tant !!Bon courage

mayeul and co 19/03/2008 00:50


Quelle émotion j'ai ressentie en lisant ce texte magnifique car qui de nous ne pourrait pas le revendiquer ?Joyeuses fêtes de Pâques et bonne chasse à l'œuf,avec toute ta tribu douce et chaude d'amour, bisous, Mary-Claude

Mle Rose 19/03/2008 00:50


Quel joli texte Silo, comme je comprends ce que tu ressens! Cela me fait ça chaque année pdt les vacances d'été! Souffler, changer les habitudes en se retrouver à 2, en couple....mais EUX ?! sitôt laissés ils me manquent déjà! En fait c'est une partie de moi qui ne vit pas, qui s'arrête jusqu'à leur retour...On ne se refait pas, on est mère voilà tout! Un paradoxe permanent mais ils sont notre plus belle contradiction, n'est ce pas?

kankan 19/03/2008 00:50


magnifique... et tellement vrai ! biz ma silo !

madame la fée 19/03/2008 00:50


comme je te comprends ma toute belle. comme je comprends ce besoin de solitude (plutôt de liberté constructive!!!) et quelle joie indicible de les retrouver ensuite..

Aurelia 19/03/2008 00:50


Parce que se séparer, c'est aussi pour mieux se retrouver ensuite... Et en plus, je n'aurais pas mieux dit que le commentaire juste au dessus du mien! Bises!

Pouic Pouic 19/03/2008 00:50


Culpabilise pas ma belle t'es une maman qui en a !!!

cameron 19/03/2008 00:50


bravo , tu as oser dire tout haut ce que nous n'avons pas le courage de faire , en tout cas joliment dis.Je t'envie d'aller la bas , moi qui suis née à St louis et qui ai rêvé d'y retourner , peut être un jour , en tout cas , bon courage et bonne chance

maflo 19/03/2008 00:50


tellement vrai!!!!! moi il me tarde souvent que leur père les prennent et à chaque fois c'est pas un soulagement ,mais plutôt le vide intersidéral que je ressens les premiers temps. très joli texte en tous cas

NOHE 19/03/2008 00:50


C'est très touchant,en fait j'ai été boulversée moi qui ne suis maman que depuis 2 ans et que d'un seul enfant...Comme ce doit être bien d'avoir une tribu.

lelutinperlimpin 19/03/2008 00:50


Comme je comprends !!! mais je ne me le suis jamais autorisé... par crainte sans doute de ressentir (ou pas, ce qui serait peut-être pire ?) ce déchirement...

capo 19/03/2008 00:50


oui , c'est vraila mère est dechirée par la separation .cette separation pourtant si necessaire parfois, pour mieux se retrouver, pour mieux se regarder, pour mieux s'aimer !je t'embrassecapo

marion 19/03/2008 00:50


le japon dans quelques jours pour nous. La même nécessité, La même boule aussi, mais le plaisir aussi.

Sté 19/03/2008 00:50


Très joli message et qui traduit bien ce que chaque maman ressent en quittant ses enfants pour quelques jours.

marie 19/03/2008 00:50


quel écho chez moi !... as tu trouvé ce que tu étais allé chercher ?

Tiph' 19/03/2008 00:50


C'est tellement vital parfois.

Ln 19/03/2008 00:50


Comme je peux comprendre...

Mes frimousses 19/03/2008 00:50


Des mots tous pleins d'émotions comme on les aiment...

cherryaddicted 19/03/2008 00:50


c très touchant!

lunemalo 19/03/2008 00:50


Et le tricot dans tout ça ?? ;-))

lunemalo 19/03/2008 00:50


Ca t'apprendra à suivre les conseils de mamie ! What shall I say ?? Lorsqu'on le comprend il est trop tard et on a toute la vie pour en frémir/s'en réjouir... Autre décollage...

barbotine 19/03/2008 00:50


c'est un mal pour un bien.pour tout le monde.ahhhhhh les mamans !

  • : Siloblog
  • Siloblog
  • : un jour des aiguilles, du liberty, des papillons, je suis tombée dans la marmite....
  • Contact

en bref...

parce que la copie ça va un moment et parce que ses mots m'ont soutenue et me soutiendront encore, et en soutiendront d'autres...merci caroline.

"On ne s'offre pas une barrette avec un papillon, une poupée, un modèle, ou un aimant! On s'offre une idée, une fabrication artisanale, un rêve...
Vos productions artisanales, continuez-les et proposez-les à celles qui les aiment et les respectent. 
Et laissez les pâles copies et les vulgaires imitations à ceux qui ont juste besoin de s'attacher les cheveux, ou de faire "comme si que..."
Personnellement, je ne veux pas d'un truc copié made in China, je veux l'objet pensé et précieux qui sort de vos doigts et de vos ateliers.
les merdouilles pompées-volées, non merci!"

caroline G.C 

 

bouton 365

 

 

Nuages--bouton

 

Sophie-Bisenius-Photographie-Banniere-FACEBOOK.jpg

 

 

la plus belle collection de liberty chez stragier

 

 

 

 

vidéos tricot/crochet

 

citronille

 

nils & happy to see you

 

mise en page by Lavande

 

bannière et logo by fred et bilus