Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 08:00

en mai, je les avais découvertes derrière la fenêtre de ma chambre, j'avais pu admirer le travail des ouvrières comme si c'était une ruche vitrée, c'était mieux qu'à Dakar: pas besoin de lampe torche et d'escalader la baignoire pour les voir.

là à portée d'oeil, même pour les plus petits, je n'ai pas appelé l'apiculteur tout de suite, j'ai attendu le mois de juin, attendu que les enfants en profitent, attendu d'en surprendre des heures devant la fenêtre à les regarder sans fin dans leur fièvre travailleuse.
et puis, la ruche sauvage avait pris beaucoup d'ampleur et il a fallu se décider à se séparer de cet essaim tombé du ciel.

il est donc venu, avec son matériel, s'est équipé, et je suis restée avec pour prendre des photos, simon et léontine, clément et alex sont aussi venus chacun leur tour voir ce qu'il se passait.

c'était un moment hors du temps, un de ceux qui ramènent en arrière. ça m'a redonné envie d'avoir un jour mes ruches, plus tard.
il a été difficile d'avoir la reine, il a fallu qu'il s'y reprenne à 2 fois et tuer les dernières restantes parce que condamnées de toute façon sans leur reine partie pour une vraie ruche.

pendant des jours et jours, la chambre a senti la fumée de l'enfumoir, mêlée à celle tenace et entêtante du miel qui me donnait l'impression chaque soir de m'endormir dans la miellerie de mon enfance.
quand l'odeur s'est estompée, j'ai ouvert de temps à autre la fenêtre, bravant la chaleur de l'été pour humer encore et encore.
et je ne me suis pas encore décidée à tout nettoyer pour y revenir cet automne et y metttre de nouveau mes narines avides.
et pourtant il va falloir que je m'y résolve parce que d'abord la propolis et la cire colle, pas très agréable, et ensuite rien de tel pour accueillir de nouveau un essaim aux premiers jours chauds de 2010...
mais peut-être qu'au fond je l'espère ce futur rdv.

c'est un billet un peu lourd en photos mais ça raconte une histoire donc je ne peux pas choisir et couper.
certaines photos, les premières sont faites volets fermés, à la lumière artificielle, puis sans lumière d'où leur piètre qualité.
vous pourrez noter que l'apiculteur a travaillé en partie à mains nues malgré les piqûres et que sur 5 ou 6 personnes qui ont regardé la scène sans protection aucune, et qui pourtant ont approché d'assez près ces demoiselles, un seul s'est fait piquer mais plus tard et ailleurs que sur la scène principale: alex, mercci de t'être dévoué!

et pour la seconde fois de la semaine, je fais un clin d'oeil à agathe avec ce billet parce que nous sommes en phase sur le sujet.
et sa phrase de conclusion m'interpelle parce que toutes différentes, mais complémentaires sur bien des sujets, c'est toute la richesse et la douceur de la bogobulle.

IMGP5804-1.jpg
IMGP5806-1.jpg
IMGP5809-1.jpg
IMGP5812-1.jpg
IMGP5813-1.jpg
IMGP5822-1.jpg
IMGP5824-1.jpg
IMGP5827-1.jpg
IMGP5829-1.jpg
IMGP5831-1.jpg
IMGP5833-1.jpg
IMGP5839-1.jpg
IMGP5842-1.jpg
essaim - t&g - juillet 2009
je viens de voir la date, en dehors du 11 septembre aux US qui a une place bien à part, mon 11 septembre à moi, c'est son anniversaire, il aurait eu 69 ans....et sa présence marque encore et toujours le livre de ma vie. (marion décidemment j'aime ton expression!)
ce billet aujourd'hui est un clin d'oeil qui lui va bien.

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Zoom
commenter cet article

commentaires

les Bretons 15/09/2009 00:30


C'était comme si on y était !
A nous aussi ça nous rappelle de très bons moments, même si on est pas resté très longtemps. C'est une très jolie pensée à laquelle on s'associe de tout coeur

LaBaronneC 14/09/2009 00:30


ces photos sont splendides Silo ! quelle chance d'avoir pu suivre cet "enlèvement" !

celthigo 14/09/2009 00:30


brrr, rien que de voir les images, j'en ai des frissons partout !! j'ai une trouille incontrolable de tout ce qui vole en faisant bcp de bruit et qui est suceptible de faire mal...

Une très sincère et douce pensée à celui qui aurait eu 69 ans ♥

Murielle 14/09/2009 00:30


Un billet magnifique, si riche en émotions ! j'en suis à mon troisième passage et c'est juste maintenant que je peux laisser un mot. Ces abeilles un lien si fort dans ta famille dont tes enfants seront aussi témoins et gardiens.
En le lisant je n'ai pu m'empêcher de penser à la chanson de Bashung "Happy (Api?) Apiculteur" parce que la chanson est belle même si elle est triste.
Merci aussi pour tout ce que tu apportes à la blogoruche !!!

la dilettante 14/09/2009 00:30


:)

Sur le chemin 14/09/2009 00:30


C'est magnifique ! C'est superbe ! Quelle histoire et ces photos... En plus les abeilles sont fragiles elles ne de développent pas n'importe où... Elles devaient se trouver drôlement bien derrière les volets de ta chambre... Comme quoi quand on lui laisse le temps la nature reprend ses droits... Ça donne espoir... Merci pour ce partage !

Mélanieblue 13/09/2009 00:30


waouh didon, tu n'avais pas lesiné quand à la taille de l'essain!!! C'est impressionnant et tes photos sont magnifiques!
Merci pour cette histoire!
A bientôt,
Mel

Elaine 13/09/2009 00:30


D'habitude je "blog" seule et tranquille, mais là j'ai appelé les enfants.
Merci pour ce documentaire qui les a captivés quelques instants.

alexandra 13/09/2009 00:30


Souvent , avec ma fille on se dit qu'avec tout ce miel que les abeilles doivent faire grâce aux milliers de fleurs d'ipomée de notre jardin, elles pourraient bien nous en laisser un petit pot sur la table de la terrasse de temps en temps ! :o)

nath46 12/09/2009 00:30


rouyouïouiï !!!!!!!!!! ça piiiiiiiiiiique !

Marion 12/09/2009 00:30


Je me permets moi aussi de t'embrasser...
Et merci pour ces jolies photos pleines de poésie... qui me rappelle mes étés d'enfant... quand mon arrières grand-mère s'occupait, aussi, de ses ruches...
Bises,

sylvie 12/09/2009 00:30


c'est très impressionnant! quel bel essain derrière ces volets fermés! Tes images sont superbes, on retient son souffle à chacune d'elles, presque comme si on y était! Puis-je te demander de quel coin du T&G tu es?Les briques rouges me rappellent la maison de mes parents...

Arts de Vivre(s) 12/09/2009 00:29


Tu me donnes des regrets....On a eu un essai qui s'est accroché à un poirier. Un apiculteur est venu le récupérer, me disant que les abeilles ne resteraient pas.
Peut-être auront nous un pot de miel l'année prochaine?

florence 12/09/2009 00:29


ouf !!!!
ça a surement été un moment impressionnant et émouvant !
mais quelle belle expérience que de pouvoir observer ,ces infatigables travailleuses!!!!

mes serins 12/09/2009 00:29


On en retient son souffle...
Mon grand-père était apiculteur, alors forcément des réminescences ici aussi!

poppyrose 12/09/2009 00:29


c'est assez impressionnant !
nous avons eu aussi un essaim en juillet ...accroché à mon arbre fétiche "le magnolia" de ma grand mère !
même pas eu le temps de le prendre en photo !
un poire magnifique
elles sont reparties aussi vite qu'elles sont arrivées
c'est Eloise qui l'avait repéré ...

clairette 12/09/2009 00:29


Magnifique!

cosmic*lolotte 11/09/2009 00:29


WOUAHHHHHH.... impressionnant.

l'autruche bleue 11/09/2009 00:29


fascinant mais aussi un peu effrayant

karyn 11/09/2009 00:29


quelle belle ruche!
& mes 10 & 11 septembre à moi ont aussi une saveur particulière.

Magmag 11/09/2009 00:29


Extraordinaire ! Je comprends l'attrait que peut exercer une telle colonie, et réalise au fil de l'article que je n'ai jamais vu d'essaim d'abeilles, sauf une fois de loin ! Par contre, comme ici, des centaines de frelons entre la fenêtre et le volet d'une vieille maison, on entendait le bourdonnement des frelons à travers la vitre, mais on tremblait qu'ils ne s'échappent !

cécile 11/09/2009 00:29


Merci pour cette délicieuse "tartine"... me suis régalée...

Rouge Nahsam 11/09/2009 00:29


Extraordinaire cette ruche "off" et tes photos sont superbes !

Anaïs 11/09/2009 00:29


magnifique!

Audrey is back 11/09/2009 00:29


C'est super impressionnant en photo ! J'imagine en vrai ! Wouah ! Dire qu'elles sont en voie de disparition...
Bisous

naline 11/09/2009 00:29


Quel beau reportage ! Je suis toujours fascinée par le travail de ces petites bêtes et leur magnifique organisation !

l'Ange Mimosa 11/09/2009 00:29


Extraordinaire ! Je comprends qu'on soit fasciné par ce spectacle... Quel métier incroyable... Douces pensées pour toi...

rachel 11/09/2009 00:29


oui didonc le miel faut mieux que cela reste du domaine des pros..punaise..y'en avait chez toi...mais faut les preserver nos abeilles...

osteolala 11/09/2009 00:29


Nous avons vécu aussi il y a quellques années le "déménégement" d'un essaim hors de chez nous par un apiculteur. L'essaim délogé par un voisin s'était réfugié dans un arbuste du jardin.
Le plus drôle c'est quand l'apiculteur a mis les futurs cadres pour les attirer, les prmières y sont venu à pied et pas en volant?!?! Une colonne s'est formée entre l'arbuste et les cadres...
Ce sentiment d'irréalité, d'être hors du temps, ou plutôt que le temps s'est comme arrêté, de douceur sidérale... nous l'avons vécu et ressenti aussi.
A 1m50 de l'essaim, aucune de nous n'a été piqué, trop occupées qu'elles étaient à défendre leur groupe et surtout ne voyant pas en nous des ennemis.
C'est amusant, j'ai comme un sentiment de douce nostalgie en y repensant!! je comprends que tu aimerais qu'elles reviennent.
Mais je suis bavarde!

fleur 11/09/2009 00:29


Je soigne beaucoup de bobos avec de la propolis, j'aime énormément le miel, tout ce qui est abeille(s)!! Nous avons aussi une ruche sauvage dans la maison de famille. Apicultrice, le rêve!

  • : Siloblog
  • Siloblog
  • : un jour des aiguilles, du liberty, des papillons, je suis tombée dans la marmite....
  • Contact

en bref...

parce que la copie ça va un moment et parce que ses mots m'ont soutenue et me soutiendront encore, et en soutiendront d'autres...merci caroline.

"On ne s'offre pas une barrette avec un papillon, une poupée, un modèle, ou un aimant! On s'offre une idée, une fabrication artisanale, un rêve...
Vos productions artisanales, continuez-les et proposez-les à celles qui les aiment et les respectent. 
Et laissez les pâles copies et les vulgaires imitations à ceux qui ont juste besoin de s'attacher les cheveux, ou de faire "comme si que..."
Personnellement, je ne veux pas d'un truc copié made in China, je veux l'objet pensé et précieux qui sort de vos doigts et de vos ateliers.
les merdouilles pompées-volées, non merci!"

caroline G.C 

 

bouton 365

 

 

Nuages--bouton

 

Sophie-Bisenius-Photographie-Banniere-FACEBOOK.jpg

 

 

la plus belle collection de liberty chez stragier

 

 

 

 

vidéos tricot/crochet

 

citronille

 

nils & happy to see you

 

mise en page by Lavande

 

bannière et logo by fred et bilus